Mise en en place d'une méthode d'analyse ergonomique dans une entreprise pharmaceutique

PHOTO ERGONOMIE

CONCEVOIR et ERGONOMIE - Mise en place d'une méthode d'analyse ergonomique - D.Beslin

Pour le bien-être de tous, dans une optique durable et responsable, nous nous engageons à bâtir une culture santé et sécurité. La santé de nos employés et la prévention des risques au travail sont des sujets fondamentaux et font partie intégrante des valeurs que nous défendons.

Notre vision

L'application de principes ergonomiques à la conception des lieux de travail, à l'équipement technique (outillage et machines), à l'environnement peut contribuer à éviter des blessures et à préserver la santé de nos salariés. Dans la pratique, APTAR STELMI favorise la mise en place d'équipements de travail plus robuste, plus sain, plus sûr, plus confortable et plus efficace.

Comment

Conformément à notre politique de prévention: Tout projet de développement, tout lancement de produit est engagé après une évaluation des risques en santé sécurité. Au cours de l'année 2016, nous sommes engagés à : Intégrer l'analyse ergonomique dès la conception sur tous les nouveaux de postes de travail pour atteindre une classe ergonomique D (classe acceptable pour un poste de production).

Pour cela,  au cours de l'année 2015 et 2016, avec l'aide d'un partenaire externe (Elite Organisation) , nous avons formés les équipes projet APTAR STELMI: Service Engineering, Méthodes, Production, à l'utilisation d'un outil d'analyse Ergonomique. Cet outil est basé sur l'observation des postes de travail qui permet d'effectuer une cotation sur  3 aspects : « biomécanique », « environnement de travail » et « mental et stress ».

SLIDE DEF ERGO MOYEN
 
CHIFFRES CLES APTAR

CONCEVOIR et ERGONOMIE- Application de la méthode d'analyse ergonomique

Un exemple concret dans nos usines  L'ébarbeuse semi automatique. 

Les postes d'ébarbage ont été identifiés parmi les postes sur lesquels nous devons travailler en priorité. Aussi, depuis 3 ans, plusieurs axes d'amélioration sont en cours de réalisation

 

aptar-2hommes

 

Sur les outils, 2 colonnes.

L'architecture 2 colonnes, validée sur les outils S2008 est devenue un standard de conception de nos outils. Elle diminue fortement la pénibilité de ce poste de travail.

En janvier 2017, un coup de presse sur 2 avec 1 outil S2008 sera fait avec un outil 2 colonnes. 

 

apstar-2colonne

 

Une nouvelle technologie.

En parallèle des autres travaux ergonomiques (position des boutons et des bacs de trempage), un projet plus ambitieux consistait à revoir entièrement la position de travail. Le travail a été mené avec la médecine du travail, Stéphanie et l'équipe projet dans laquelle C GOUVENOU, L TIREBOIS et C OLIVO ont suivi la formation analyse ergonomique des postes.

Nous avons listé tous les gestes réalisés au quotidien par les opérateurs ébarbage, dans le but que la machine puisse remplacer les gestes sans valeur ajoutée pour le produit.

Ainsi, jeter l'ébarbe à la poubelle est une opération que la machine fait et évite à l'opérateur plus de 1200 gestes par équipe.

Le rouleau placeur permet de ne placer que quelques bouchons sur la partie droite de la bande. Ce placement se fait en appui palmaire (avec le plat de la main), contrairement aux outils classiques avec un appui digital (qui sollicite plus les articulations des doigts et poignet). Gain : 4 fois moins de gestes de placement qu'en ébarbage classique et des articulations moins sollicitées.

 

billanapstaractu

 

 

CONCEVOIR et ERGONOMIE - CEUX QUI EN PARLENT -- L'ébarbeuse semi automatique

 

 

Interview de Christophe GOUVENOU, technicien développement :

« Nous avons travaillé les axes principaux pointés par l'étude ergonomique comme le nombres de gestes, la position du corps, les zones de travail idéales...

Mais nous avons aussi facilité le travail au quotidien en portant notre attention sur d'autres points comme : 

  • Pas d'émulsion de silicone sur les mains des opérateurs. Il est plus agréable de travailler avec la mains sèches. Le silicone est pulvérisé par la machine. Le surplus est aspiré par une hotte.
  • Des éclairages additionnels facilitent le VDC.
  • Une visibilité accrue de la zone de travail, mais aussi de zones à contrôler pour les VDC.
  • Un positionnement des bandes à ébarber au plus près de la matrice.
  • Une hauteur de travail idéale. »

grille1

 

Mickaël CAUVIN, conducteur de cellule 0-1 :

« Le poste de travail est moins pénible. Le panel, adapté à la production est très facile à utiliser. On fait moins de gestes grâce au Gripme. »

 

Laurent TIREBOIS, électromécanicien ébarbage :

« Une grande accessibilité dans la machine permet un montage facile et rapide des outils. »

 

Martine ANNE, opératrice ébarbage :

« La machine est beaucoup moins physique. On peut travailler avec ou sans marche pied, dans la position qui convient le mieux. Le rouleau place bande est très efficace pour le placement et permet de faire moins de gestes. »

 

grille2

 

 

Stéphanie OLIVIER, infirmière :

«Une réalisation qui prend en compte le travail de l'homme : la réduction du nombre de gestes, une amplitude de mouvement réduit, l'absence de gestes forcés permettent une amélioration du confort de travail, c'est une énorme progression en terme d'ergonomie au sein de l'ébarbage . 

 

 

 

 

 
Nous remercions APTAR STELMI pour cet article, que nous avons le plaisir de partager avec vous !
Retour


2