Ambiance de travail : les enjeux de l'analyse des ambiances sur le bien-être au travail

bien-etre au travail

Depuis longtemps déjà les facteurs d'ambiance sont considérés dans les entreprises comme des facteurs de risques professionnels important notamment à cause des impacts de ceux-ci sur la santé des collaborateurs : bruit, vibration, pollution d'atmosphère...

En effet les atteintes physiques et physiologiques parfois irréversibles concernent par exemple pour le bruit, plus de trois millions de salariés français.

Pour réduire les risques de dommages, les réglementations française et européenne imposent aux entreprises de prendre des mesures de protection de leurs salariés notamment en mesurant de manière quantitative les expositions (exposition au bruit, valeurs limites d'exposition pour les produits chimiques et polluants...).

Cependant si l'exposition est mesurée dans la majeure partie des entreprises afin de réduire les risques « physiques », les facteurs d'ambiance sont des facteurs important dans la dégradation du bien-être au travail.

 

Hein ? Quoi ? Vous avez dit bruit ?

 

Il est donc certain que la perte d'audition par exemple est une des préoccupations des entreprises. Cependant l'impact du bruit sur le confort physique et mental et donc sur le bien être est également très important.

Le décret sur la pénibilité en est une preuve évidente. Les facteurs d'ambiance représentent à eux seuls quatre des neufs contraintes à prendre en compte pour la rédaction de la fiche d'exposition à la pénibilité. Toutefois ceux-ci restent jusqu'à présent évalués de manière « individuel » mais ils doivent aussi être considérés dans un ensemble de sollicitations qui cumulées vont perturber le collaborateur.
Il s'agit donc bien de mettre en évidence que ces facteurs d'ambiance contribue à la dégradation des conditions de travail et à l'augmentation des risques de troubles liés à la multi-exposition.

 

Dormir sur ses deux oreilles...

 

La réussite d'une démarche d'amélioration des conditions de travail liée aux ambiances ne réside donc pas dans la simple prise en compte des mesures réalisées. Il est devenu nécessaire pour les entreprises d'être en mesure d'évaluer le poids de ces sollicitations dans une association de dangers potentiels pour le collaborateur.

Pour mesurer ces risques, la société ELITE Organisation a développé différentes méthodologies en fonction des situations de travail. Nos outils permettent quantitativement les critères à l'origine des facteurs de risques professionnels mais également la mise en évidence des points prioritaires à traiter.

Les profils d'exposition permettent donc d'une part de répondre aux exigences réglementaires mais également d'anticiper les risques liés à la multi-exposition.

 

tableau simer

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez nous : 0240208329

ou info@elite-organisation.fr 

Retour


2